st gabrie
CEF
 
 
 
 
 
 
 
 
 

crédit photo: EDN





                                               ÉGLISE SAINT ANNE DE l'HOUMEAU

La paroisse de L'Houmeau ne fut créée qu'au XVIIe siècle, par démembrement de celle de Nieul.
La chapelle Sainte-Anne était sortie si ruinée des guerres de Religion qu’en 1652 le curé et les paroissiens avaient dû emprunter un appentis pour y faire le service. Une dizaine d'années plus tard, une petite église avait pu être reconstruite,« assez belle et suffisante ».

Elle reçut diverses transformations au XIXe siècle, l'architecte Massiou construisit le clocher-arcade de la façade en 1867. Douze ans plus tard, on agrandit l'église en lui adjoignant le chœur actuel, sur les plans de Rullier. Ce dernier avait prévu une transformation plus ambitieuse consistant à couvrir la nef de trois croisées d’ogives, mais elle ne fut pas réalisée.
Les VITRAUX sont signés de Charles Champigneulle qui était un maître verrier de renom en fin du XIXe siècle.

Mobilier. Une statue de sainte, en bois peint, provient peut-être de l’ancien prieuré Sainte-Quitterie.

Ce prieuré, situé à L'Ajonc, dépendait de l'abbaye de Moreilles. On connaît aussi, sur cette paroisse, une chapelle Saint-Maurice, possédée par les carmes de La Rochelle ; ainsi qu'un prieuré au Plomb, dont l'origine est la donation par Eble de Châtelaillon d'un emplacement pour y bâtir une église, au chapitre de Sainte-Radegonde de Poitiers, en 1089.